Pour l’accompagnement vers et dans l’emploi
Connexion

Cap Emploi 44  vous apporte aide et conseils personnalisés pour le recrutement et l’intégration de collaborateurs handicapés :

  • Recrutement :
    Analyse des postes à pourvoir et des profils recherchés.
    Information sur l’incidence du handicap en situation de travail et, si besoin, des moyens de le compenser

 

  • Recherche et présentation de candidats :
    Mobilisation des aides financières existantes : contrats aidés par l’État, aides AGEFIPH*, …

 

  • Intégration :
    Suivi de la personne nouvellement embauchée.
    Appui à la recherche d’aides et à la constitution des dossiers AGEFIPH*.

 

  • Information sur les aides et dispositifs existants pour préserver l’emploi du salarié en cas d’aggravation du handicap ou d’évolution du poste de travail.

Aides de droit commun

La prime à l'embauche PME

Les embauches qui ont été réalisées par les entreprises de moins de 250 salariés entre le 18 janvier 2016 et le 30 juin 2017 bénéficient d’une prime trimestrielle de 500 € durant les 2 premières années du contrat, soit 4 000 € au total.
Les embauches ou modifications de contrats réalisées après le 30 juin 2017 ne peuvent pas bénéficier du dispositif.

L’entreprise dispose d’un délai de six mois à compter de l’entrée en vigueur du contrat de travail pour déposer sa demande, soit jusqu’au 31 décembre 2017.

Pour en savoir plus

Aide non cumulable avec les aides Agefiph

L'aide au contrat de professionnalisation

Exonération de certaines charges sociales.
Aide au recrutement versée par Pôle emploi pour le recrutement d’un demandeur d’emploi de 2 000 €.
Aide doublée si le demandeur d’emploi est âgé de 45 ans et plus.

L'aide au contrat d'apprentissage

Versement d’une aide d’un montant équivalent à 520 fois le SMIC horaire pour le recrutement d’un apprenti handicapé.
1 000 € supplémentaire pour les entreprises de moins de 11 salariés.
Baisse de la taxe d’apprentissage si l’entreprise emploi au moins 5% d’alternants, pour les entreprises de moins de 250 salariés.

Aides de l’AGEFIPH

L'Aide à l'Insertion Professionnelle (AIP)

Aide forfaitaire pour un CDI ou un CDD d’une durée minimale de 12 mois, de 1000 à 2000 euros selon la durée du contrat et le temps de travail (24h mini/semaine)

L'Aide au contrat de professionnalisation

Aide forfaitaire de 1000 à 4000 euros, en fonction de la durée du contrat (de 6 à 24 mois) – 5000 euros si CDI.

L'Aide au contrat d'apprentissage

Aide forfaitaire de 1000 à 6000 euros en fonction de la durée du contrat (de 6 à 36 mois) – 7000 euros si CDI.

L'aide à l'aménagement des situations de travail

Elle permet l’adaptation du poste, de l’outil ou de l’organisation de travail en fonction du handicap de la personne.

Elle est mobilisable par les salariés handicapés et pour tout types de contrat de travail.

L'aide au tutorat

L’Aide au tutorat est mobilisable  par les employeurs dans le but d’améliorer l’intégration professionnelle d’un salarié handicapé suite à un recrutement ou pour favoriser son maintien dans l’emploi.

Financement de l’intervention d’un intervenant interne à l’entreprise (collègue, manager, …) :

  • Un plafond de 2000 € pour les CDI et CDD de 12 mois et plus (80 h maximum de tutorat au coût unitaire de 25 €).
  • Un plafond de 1000 € pour les CDD inférieurs à 12 mois (40h maximum de tutorat au coût unitaire de 25 €) .

Formation du tuteur : Un plafond de 1000 € par tuteur.

La Prestation Ponctuelle Spécifique (PPS)

La Prestation ponctuelle spécifique identifie précisément les conséquences du handicap sur l’emploi grâce à une expertise apportée par un spécialiste du handicap (visuel, auditif, moteur ou psychique) afin notamment d’apprécier les incidences du handicap sur l’emploi et les actions à mettre en œuvre pour le compenser.

L'aide à l'aménagement du poste de travail

L’Aide à l’aménagement du poste de travail cherche des solutions permettant l’adaptation du poste de travail en fonction du handicap de la personne. Un ergonome intervient et propose à l’entreprise des solutions techniques et organisationnelles concrètes, réalistes et chiffrées pour aménager la situation de travail du salarié handicapé.

D’autres aides sont disponibles, elles sont à ajuster pour chaque cas particulier, et peuvent être différentes dans le secteur privé et dans le secteur public.

Nos conseillers Cap Emploi 44 vous accompagnent pour trouver la solution la plus adaptée à votre situation.

Abonnez-vous à notre newsletter