Pour l’accompagnement vers et dans l’emploi
Le projet Od@ce primé aux Trophées de l’Insertion

Au-delà d’un dispositif novateur, OD@CE symbolise l’alliance de plusieurs entreprises, fédérées autour d’un projet commun, le recrutement en alternance de personnes en situation de handicap sur les métiers du numérique.

Genèse du projet :

Malgré un investissement régulier sur le champ du handicap, et un secteur informatique en plein essor, ces entreprises, ainsi que leurs partenaires locaux, rencontrent régulièrement des difficultés pour recruter des personnes en situation de handicap. Au-delà des contraintes de handicap, l’inadéquation entre les profils recherchés et le niveau des candidats présents sur le marché du travail est souvent identifié comme une des causes principales.

Fort de ce constat, ces entreprises, avec le soutien de leurs partenaires locaux sur le champ du handicap, ont décidé de lancer une action commune afin d’identifier les leviers pour que l’offre et la demande se rejoignent.

Ce projet impulsé par les entreprises, soutenu par l’AGEFIPH, CAP EMPLOI 44 et accompagné par un cabinet de conseil et formation local (LGP conseil) a nécessité une longue phase de préparation et une mobilisation constante de l’ensemble des partenaires. (Novembre 2015 –janvier 2017)

Sont ressortis de ce travail plusieurs nouveautés :

  • Revue des critères de recrutement afin d’atteindre un public plus large
  • Partenariats avec 2 écoles reconnues de la région afin que les candidats retenus puissent avoir le choix de l’école et obtiennent un diplôme reconnu inscrit au RNCP de niveau II (bac+4), avec la possibilité de continuer en alternance pour obtenir un diplôme de niveau I (bac+5)
  • Accueil au sein d’une classe existante de l’école afin de favoriser l’inclusion
  • Uniformisation des critères de sélection des candidats avec notamment la mise en place de grilles d’évaluation communes.
  • Mise en place d’entretiens de pré-sélections réalisés conjointement avec un référent entreprise et un référent formation, tout en sachant que le candidat serait sélectionné pour le groupe et non pour l’entreprise présente à l’entretien.

Suite à la diffusion des annonces début 2017, et le lancement de la campagne de communication, les premières phases de recrutement ont débuté en février 2017 et se sont prolongées jusqu’en avril 2017 (Job dating quasi hebdomadaire au sein des locaux de Cap emploi 44)

A ce jour, 5 candidats (+1 en attente) ont été retenus dans le dispositif sur les 30 candidatures reçues et sont actuellement en contrat de professionnalisation. Deux ont intégrés l’ENI, 3 l’EPSI.

Ces candidats ont des parcours variés et viennent d’horizons différents. Pour certains, ils avaient déjà rencontré des sociétés partenaires mais n’avaient pu être retenu, au vu du niveau de leur diplôme, des compétences et des besoins des sociétés.

Parcours individuels :

Killian, 21 ans, BTS SIO Spécialité développement en Février 2016. En recherche d’emploi depuis l’obtention de son diplôme, et accompagné par Cap Emploi 44 depuis début 2017.

Aménagements pris en compte en entreprise : Consignes claires, précises et contextualisées. Consignes à l’écrit dans l’idéal et dans les premiers temps, et référent technique en cas d’interrogation. Tuteur identifié pour le suivi.

Aménagements pris en compte en formation : Cours polycopiés en amont de leur réalisation pour une meilleure écoute et compréhension.

Charles Emmanuel, 37 ans, Licence pro STAPS en 2006 – En reconversion professionnelle dans l’informatique.

Aménagements pris en compte en entreprise : sensibilisation auprès du collectif du travail.

David, 42 ans, intéressé depuis toujours par l’informatique, il a eu des difficultés pour trouver une formation adaptée à ses contraintes. Titulaire d’une maîtrise AES (Administration Économique et Social), il a entrepris une démarche de reconversion dans l’informatique en 2014 via un CRP sur Villejuif (94) Formation développeur d’applications.

Aménagements pris en compte en entreprise : étude ergonomique, Lecteur d’écran Jaws, plage braille (80 caractères), casque audio, PC adapté, NVDA (Non Visual Desktop Access ) . Intervention d’un instructeur en locomotion, sensibilisation de l’équipe projet.

Julie, 31 ans, BAC +2 Mathématiques et informatique et BAC + 3 concepteur en communication visuelle. Formation et expérience essentiellement sur le web design, communication digitale. Projet de reconversion en réflexion. Consciente que le développement informatique était un secteur porteur, s’est positionner sur le projet OD@CE car réelle opportunité au vu de son profil.

Adaptation des horaires de travail, limitation des déplacements et des interactions avec le public. Préparation des réunions en amont. Anticipation des moments de prise de parole même en comité restreint, dispositions particulières en cas d’alertes incendie, et autres besoins en cours de définition. (1/3 temps pour le passage de ses examens ou dossiers sanctionnés par une note)

Aurélie, 29 ans BTS SIO (option SLAM) en 2014 – Expérience uniquement via des stages et un travail associatif bénévole. En recherche d’emploi depuis l’obtention de son diplôme en 2014. A dès la fin de son BTS souhaité s’orienté vers le développement mais n’a pas trouvé d’entreprises d’accueil.

Aménagements mis en place : Mobilisation d’un interprète en langue des signes pour les réunions collectives et la phase d’intégration ; Sensibilisation des collègues de travail (action de formation « Travailler avec une personne souffrant de déficience auditive ») ; Mise en place progressive des techniques de communication pour optimiser la communication dans l’équipe par le biais d’outils 2.0 (mobilisation de l’équipe Innovation afin de mettre en place des solutions performantes et novatrices) : Skype : Outil de chat / Application RogerVoice : Retranscription des échanges téléphoniques. Dotation d’un téléphone portable professionnel ainsi que d’une tablette afin de recevoir les appels téléphoniques via cette application / Application Ava (en cours d’étude) : Retranscription des échanges lors de réunions ; Aménagement du bureau : bureau partagé uniquement avec son tuteur, tableau blanc

 

Afin de poursuivre cette dynamique fédératrice, plusieurs évènements sont prévus d’ici la fin d’année, notamment une action regroupant alternants, tuteurs, managers et tous les partenaires de ce projet (partage d’expérience et valorisation des actions menées)

 

En conclusion :

Tous les acteurs d’OD@CE ont œuvré dans un intérêt commun.

La dynamique de ce dispositif a permis à des personnes, parfois éloignées de l’emploi ou en difficultés au regard de la prise en compte de leurs contraintes, de pouvoir intégrer un cursus de formation qui leur permettra de développer leur employabilité.

Cela a permis de redynamiser la démarche de recherche d’emploi des candidats, y compris pour ceux non retenus cette année. Leur CV est entré dans le réseau et ils pourront se représenter l’année prochaine.

L’aspect collectif de cette démarche a été contributeur d’un engagement fort des équipes RH et opérationnels.

Fort de ce constat positif, et conscient de la nécessité d’amélioration continue (sourcing, communication …) l’intégralité des participants à validé le renouvellement d’OD@CE en 2018 et souhaite le pérenniser. Plusieurs nouvelles entreprises sont déjà entrées en contact avec des membres d’OD@CE pour intégrer le dispositif sur les prochaines sessions.

http://www.formation-numerique-odace.com/

 

L’intérêt de ce projet a été primé le 22 novembre 2017 par un Trophée de l’Insertion dans la catégorie Recrutement par l’alternance.

Facebook Twitter Linkedin